Le blog de chaussures

Le monde des fabuleuses chaussures

Les diverses déformations des pieds sont parfois douloureuses, particulièrement quand il faut porter des chaussures. Bien choisir ses chaussures devient une priorité pour les femmes ayant des pieds sensibles afin de retrouver leur autonomie et leur qualité de vie. En plus, porter des chaussures inadaptées aux pieds sensibles peut entraîner des problèmes au niveau de la colonne vertébrale et la jambe.

Les critères à prendre en compte pour les pieds sensibles

Il existe bien des éléments à privilégier durant le choix des chaussures pour pieds sensibles. L’espace au niveau des orteils reste le premier critère qui influence le choix d’une paire de chaussures. En effet, l’espace doit offrir une position naturelle et saine pour le pied dans le but de garantir son bien-être. Si les orteils sont les parties qui font souffrir, il est conseillé d’opter pour une hauteur d’empeigne suffisante dans l’objectif de prévenir l’apparition d’un point pression.

Concernant le maintien de la chaussure, il doit se faire sur le cou de pied avec un système de fermeture réglable. Ce maintien a pour rôle d’empêcher le pied de faire des glissades à l’intérieur ou bien de se déchausser pendant la marche. Pour l’achat des chaussures, il est plus judicieux d’attendre la fin de la journée, notamment au moment où les pieds gonflent.

Quelle paire choisir ?

Parmi les différents modèles présents sur le marché, une paire de chaussures pour pieds sensible devra s’enfiler facilement par le biais d’une tige à ouverture assez large et des systèmes de fermeture aisés. Ces éléments s’adressent généralement aux personnes présentant des difficultés pour se déchausser ou se chausser. Il existe des paires de chaussures confortables et jolies.

Au sujet des semelles, elles doivent être antidérapantes pour prévenir un quelconque risque de chute. Pour ce faire, la semelle devra se trouver en contact direct avec le sol. Les semelles compensées sont les plus appropriées pour les femmes qui souffrent de déséquilibre postérieur. Étant donné qu’il faut assurer le confort des pieds sensibles, il est plus astucieux de ne pas dépasser 3,5 cm lors du choix de la hauteur du talon. Effectivement, les pieds surchargés vers l’avant sont susceptibles d’être atteints de maux podologiques tels que les callosités, les cors, les hallux valgus ou encore des orteils en marteau ou en griffe.

Les matériaux et les semelles adaptés aux pieds sensibles

Pour les pieds sensibles des femmes, il faut adopter des matériaux souples et élastiques. Ce type de matériaux a le pouvoir d’éviter les troubles circulatoires. Quant aux semelles extérieures, elles devront présenter une certaine souplesse et surtout être antidérapantes. Ainsi, la semelle en gomme figure en tête de liste pour assurer un meilleur amortissement et une bonne stabilité. Par contre, les semelles intérieures devront présenter une action amortissant pour l’absorption des chocs en relation avec la marche. Enfin, il est préférable d’acheter des chaussures en cuir souples et robustes parce qu’ils disposent d’une douceur ainsi que d’une souplesse idéale aux pieds sensibles.